2 août 2010

Le statut des mathématiques chez Nietzsche

le condottiere
http://lecondottiere.blogspot.com/2010/08/le-statut-des-mathematiques-chez.html
Depuis l'injonction « que nul n'entre ici qui ne soit géomètre » inscrite au fronton de l'Académie de Platon, jusqu'au « livre de Nature écrit en langage mathématique sans l'usage duquel nul ne saurait comprendre un seul mot » de Galilée, la suprématie des mathématiques a très peu été remise en cause par la tradition philosophique. La chose apparaît encore plus évidente quand on considère que depuis Pythagore et son théorème, Descartes et ses coordonnées, ou Leibniz et le calcul infinitésimal, les philosophes faisaient aussi souvent profession de mathématicien.
Mais cette suprématie des mathématiques est clairement remise en cause par un philosophe « littéraire » (si l'on aime les catégories caricaturales), philologue de profession1 : Friedrich Nietzsche.
...

1 commentaire:

Tim a dit…

Merci d'avoir lu et partagé mon article.

Cordialement,
TP.

Pourquoi Linux ?

Pauvreté-précarité : Agissons pour ceux qui en ont besoin